top of page

Le management d’opportunités face aux nouvelles crises

Toutes les origines des grandes crises suivent une triangulation influente entre les parties financière, sociale et économique. Avec l’évolution technonumérique, cela nous amène à un autre type d’influence incorporant le facteur information.


Les futurs modèles de management des opportunités issus de ces crises devront être mieux pensés, pragmatiques et organisationnels.

Homme d'affaire protegé sous parapluis noir sur fond de graphique financier. Image represente les opportunité en temps de crise
Le management d’opportunités face aux nouvelles crises

Toutes les origines des grandes crises suivent une triangulation influente entre les parties financière, sociale et économique. Avec l’évolution technonumérique, cela nous amène à un autre type d’influence incorporant le facteur information. Les futurs modèles de management des opportunités issus de ces crises devront être mieux pensés, pragmatiques et organisationnels.


Profil

Les grandes crises dans les pays industrialisés présentent de grandes différences. En effet, l’environnement institutionnel, technologique et international a fortement évolué depuis plus d’un siècle. Ces crises passées ont provoqué des perturbations fortes et durables dans les sociétés industrielles et sur les opportunités ciblées.


L’évolution de ces principaux facteurs de crise systémique ayant eu un impact socioéconomique :

  • L’ouverture et la libération des marchés;

  • L’augmentation de la concurrence avec les pays émergents (BRICS), qui produisent à faible coût;

  • Les limites d’un système financier et spéculatif non maitrisé;

  • L’excès d’investissement/de production par rapport à la demande;

  • L’augmentation d’une faille sociale et, par conséquent, économique;

  • L’influence des pouvoirs politiques dans les organisations.

  • Pour chaque facteur, il y a eu une opportunité de développement

Les différentes crises ont fait émerger des entreprises innovantes qui ont su en profiter

Bien avant l’ouverture des marchés et de la concurrence, la plupart des opportunités se développaient lors de crises, autour de trois axes (financier, social et économique).

Triangle dans carré avec les mots Finance,Social, Économie
Schéma

Ensuite, l’arrivée de la mondialisation à grande échelle a permis d’accélérer le paramètre « information ».


Les crises modernes ont fait apparaître une révolution et une évolution dans les systèmes de gestion de l’information et de communication, et elles ont fait émerger de nouvelles méthodologies de travail.



De nos jours, sans informations certifiées en temps réel,

il est difficile de pouvoir piloter sereinement son activité

et de mesurer les conséquences à la fois dans les

risques et dans les opportunités


L’importance des systèmes d’information afin de mieux gérer les opportunités


De nos jours, sans informations certifiées en temps réel, il est difficile de pouvoir piloter sereinement son activité et de mesurer les conséquences à la fois dans les risques et dans les opportunités (la fiabilité des sources, la préservation des données dans son environnement).


Les nouvelles applications de gestion d’entreprise (ERP, CRM, business intelligence, etc.) sont devenues de véritables outils de pilotage.

ERP : PGI (progiciel de gestion intégré). CRM : GRC (Gestion de la relation client)

Business Intelligence : veille économique, veille stratégique ou informatique décisionnelle.


Savoir décoller est une chose, savoir atterrir sans dommage en est une autre


En effet, pour chaque crise, devenue de plus en plus complexe avec le temps, c’est de savoir prévoir longtemps, d’avoir tous les atouts nécessaires – et au-delà – afin de la surmonter rapidement et efficacement avec un véritable plan de continuité et de reprise de l’activité de l’entreprise. Plus qu’une opportunité, il s’agit d’une nécessité vitale à la survie d’une entreprise.


Les moindres défauts peuvent devenir sources d'une crise : problèmes financiers (trésorerie, besoin de fonds de roulement, fonds de roulement, etc.), défauts liés à l’innovation et à la qualité d’un produit ou d’un service, mauvaise gestion du personnel, mauvaise gestion prévisionnelle, manque de suivi clients, méconnaissance des marchés, etc. Les signaux peuvent être verts un jour et devenir rapidement rouges le lendemain. Les causes sont multiples et bien souvent dues à une mauvaise gestion des ressources et du temps et à des décisions non maitrisées à moyen et long terme.


Seules les entreprises ayant la bonne formation sauront gérer l’information et l’appliquer efficacement.


Le management des opportunités est géré en interne


Ce management se trouve essentiellement dans sa propre organisation : amélioration de la gestion financière en temps réel, de la sécurisation du système d’information et de la révision de son management opérationnel (humain, performance commerciale, amélioration de la rentabilité des unités de production, etc.) et externe (gestion de l’information auprès de ses clients, fournisseurs, réseaux professionnels, etc.).


Ce système de management des opportunités est un véritable pilotage opérationnel tout en étant participatif et collaboratif. Il est possible, à partir du moment où la gouvernance de l’entreprise accepte l’idée du changement de modèle managérial, d’assurer son propre audit en interne afin de détecter les moindres signes de faiblesse, d’accepter de les corriger et de veiller à rendre ces corrections pérennes et fiables.


L’opportunité numérique durant la crise sanitaire


Autre point, la crise sanitaire de 2019, qui a permis à l’ensemble du monde numérique de faire une belle croissance. Le télétravail, le commerce électronique, la communication, etc., ont permis de développer sans souci diverses opportunités durant cette période d’inactivité pour certains et d’activité intenses pour d’autres.

L’émergence de ces opportunités a aussi révélé une grande part de négligence dont les Pirates informatiques ont su profiter pleinement à travers les failles dans les organisations et les systèmes d’information non maitrisés. La plupart du temps, les décisions furent précipitées et non réfléchies.


Un cycle infoéconomique profitable à ceux et celles qui détiennent le bon usage de cette opportunité.


Analyser les marchés et les choix socioéconomiques et financiers, détecter la bonne information et s’attacher aux actions les plus influentes et pas forcément les plus importantes dans une organisation permettront d’obtenir de véritables opportunités.


Les marchés évoluent en permanence dans un brouillard perpétuel d’informations de toute origine. Chaque prise de décision ne doit pas être l’unique solution, mais résulter d’une multitude de possibilités pour sortir d’une crise. Le plus important n’est pas forcément de maintenir son cap, mais surtout de ne pas perdre de vue ses objectifs et d’être irréprochable.


Christophe Saussereau

Christophe Saussereau De la recherche appliquée au développement des systèmes d’information, un parcours dans divers secteurs d’activité à l’international. Mon activité s’oriente principalement vers les développements de systèmes d’information (gestion financière, sécurité et conseil etc.) et de les transmettre à travers des formations en entreprise et des écoles de commerce.

En savoir plus : cabineteis@gmail.com





Comments


À la une

bottom of page